armement


armement

armement [ arməmɑ̃ ] n. m.
XIIIe; de armer
A
1Action d'armer, de pourvoir d'armes. L'armement d'un soldat, d'une place, d'un pays désarmé ( réarmement) .
2Ensemble des moyens d'attaque ou de défense dont sont pourvus un soldat, une troupe. arme, équipement, matériel. Armement conventionnel.
Puissance de feu d'un navire de guerre, d'un char de combat, d'un avion.
3(Plur.) Préparatifs de guerre, ensemble des moyens offensifs ou défensifs d'un pays ( 2. effectif, matériel [de guerre] ). Course aux armements ( surarmement) . Limitation, réduction des armements.
4Technique des armes. Il est ingénieur de l'armement dans un arsenal.
B (1355)
1Mar. Action d'armer un navire, de le pourvoir de tous les moyens nécessaires à sa navigation. avitaillement, équipage, gréement, matériel. « compléter l'armement d'une baleinière » (Loti).
2Profession d'armateur; corps des armateurs. Société qui arme des navires.
CLe fait d'armer (I, C). Levier d'armement. ⊗ CONTR. Désarmement.

armement nom masculin (de armer) Action de pourvoir en armes ou en accessoires d'armes : Procéder à l'armement des recrues. Ensemble des armes dont sont équipés une force ou un matériel militaire : Armement d'une compagnie, d'un char. Catégorie d'armes d'un genre particulier : Armement individuel, collectif. Ensemble des armes, systèmes d'armes, matériels et munitions destinés aux forces armées pour leur permettre d'accomplir leurs missions de défense ; secteur industriel chargé de la fabrication des armes terrestres, navales et aériennes. : Course aux armements. Étude et technique du fonctionnement des armes. Opération consistant à rendre une arme prête à faire feu, un appareil prêt à fonctionner : Levier d'armement d'un appareil photographique. Droit Exploitation commerciale d'un bâtiment de navigation à titre de propriétaire ou de locataire. Société qui fait naviguer des bâtiments pour son propre compte. Capacité de transport par mer d'un port ou d'une nation. Marine Action de munir un bâtiment de tout ce qui est nécessaire à son fonctionnement et à sa sûreté. Phase de la construction d'un bâtiment qui succède au lancement ou à la mise à flot et au cours de laquelle on place à bord les appareils moteurs et auxiliaires et les équipements divers. Militaire Ensemble et puissance globale de feu des armes d'un navire de guerre. Mines Ensemble de l'équipement intérieur d'un puits pour le guidage des cages. Pêche Ensemble des hameçons qui garnissent un leurre. Sports En aviron, placement des portants sur les bordages de l'embarcation. ● armement (expressions) nom masculin (de armer) Armement d'une interruption, mise en état de veille, ou attente d'interruption, d'un processus informatique. ● armement (synonymes) nom masculin (de armer) Ensemble des armes dont sont équipés une force ou un...
Synonymes :
- équipement
- matériel
Marine. Action de munir un bâtiment de tout ce qui est...
Synonymes :
- équipement

armement
n. m.
d1./d Action d'armer. L'armement des recrues.
d2./d Ensemble des armes. L'armement d'un char.
d3./d Action de pourvoir un navire de tout ce qui est nécessaire à son utilisation (équipage et matériel).
|| L'armement: le corps des armateurs.
d4./d ELECTR Ensemble des éléments qui supportent les conducteurs d'une ligne aérienne.

⇒ARMEMENT, subst. masc.
A.— Action d'armer, de donner des armes :
1. Cependant les armées anglo-hollandaises et prusso-saxonnes, affaiblies de plus de quatre-vingt mille hommes, n'étant plus que de cent quarante mille, ne pouvaient dépasser la Somme avec plus de quatre-vingt-dix mille hommes; elles y attendraient la coopération des armées autrichienne et russe, qui ne pouvaient être avant le 15 juillet sur la Marne. Paris avait donc vingt-cinq jours pour préparer sa défense, achever son armement, ses fortifications, ses approvisionnements et attirer des troupes de tous les points de la France.
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 1089.
2. Le cataclysme actuel est le résultat fatal de quarante années d'armement systématique.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 929.
SYNT. Effort, limitation, politique d'armement.
P. méton. Ensemble des moyens offensifs et défensifs dont dispose un soldat, une unité, un pays, etc. :
3. Le 24, à Lanciano, je trouvai un régiment français de chasseurs à cheval : un des officiers me vendit pour dix louis une paire de pistolets que je jugeai à propos d'ajouter à mon armement.
COURIER, Lettres de France et d'Italie, 1805, p. 689.
4. Ceux qui obéirent à l'appel du chef austrasien vinrent au rendez-vous, les uns à pied, les autres à cheval, avec leur armement habituel, c'est-à-dire, en équipage de chasse, l'épieu à la main et la trompe ou le cornet en bandoulière.
THIERRY, Récits des temps mérovingiens, t. 1, 1840, p. 17.
P. ext. Préparatifs de guerre :
5. La France a peur des armements de l'Allemagne, et l'Allemagne ne s'arme, elle-même, que préventivement, et par peur... et tous refusent de faire la moindre concession pour la paix, parce qu'ils ont peur de paraître avoir peur...
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 344.
P. métaph. :
6. Il [Descartes] a pleine confiance dans son armement de modèles et d'idéaux mathématiques, et il peut à présent, (...) s'engager dans la lutte qui sera celle de sa volonté de clarté et d'organisation de la connaissance contre l'incertain, l'accidentel, le confus et l'inconséquent...
VALÉRY, Variété 5, 1944, p. 229.
SYNT. Armement classique, atomique, nucléaire; course aux armements.
B.— MAR. Action de donner à un bâtiment tous les moyens en homme et en matériel pour lui permettre de prendre la mer et de s'acquitter de sa mission :
7. La Russie ne fait que très-peu de dépense pour étendre ses possessions : des négocians ordonnent des armemens à Okhotsk, où ils construisent, à frais immenses, des bâtiments de quarante-cinq à cinquante pieds de longueur, ayant un seul mât au milieu, à peu près comme nos cutters, et montés par quarante ou cinquante hommes, tous plus chasseurs que marins; ...
Voyage de La Pérouse, t. 3, 1797, p. 160.
Port d'armement. Port où un navire est immatriculé ou armé (Code civil, 1804, p. 180).
P. ext. ,,... Société qui fait naviguer des navires pour son propre compte.`` (GRUSS 1952).
Commission d'armement. Commission d'officiers de marine qui, dans un port de guerre, s'assure que le matériel prévu sur les feuilles d'armement est effectivement à bord.
C.— P. anal.
1. BÂT. ,,Ardoises que l'on place sur les murs ou sur les jouées des lucarnes pour les garantir de la pluie.`` (CHABAT 1881).
2. ÉLECTR. ,,Disposition des conducteurs d'une ligne aérienne sur son support.`` (SIZ. 1968).
3. MINES. Ensemble de l'équipement intérieur d'un puits pour le guidage des cages.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — XIIIe s. Gestes des Chiprois ds DG (sans ex.); 1. XIVe s. mar. « action d'équiper (un navire) » (BERSUIRE, Tite Live, f° 255b ds GDF. Compl. : Ordener les armemens des nefs); 2. av. 1630 « action de se préparer à la guerre en réunissant les moyens nécessaires (hommes, matériel) » (D'AUB., Vie, LXIII ds LITTRÉ : Le but du susdit armement tendoit à surprendre la Rochelle); 3. 1838 (Ac. : L'armement d'un soldat).
Dér. de armer; suff. -ement (-ment1).
STAT. — Fréq. abs. littér. :395. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 299, b) 134; XXe s. : a) 169, b) 1 250.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARB.-CAD. 1963. — BARBER. 1969. — BLANCHE 1857. — CAP. 1936. — CHABAT t. 1 1875. — GAY t. 1 1967 [1887]. — GRUSS 1952. — GUILB. Aviat. 1965. — JAL 1848. — Lar. comm. 1930. — LE CLÈRE 1960. — LHOSTE-PÈPE 1964. — Mots rares 1965. — SCHWARZ-HADIK 1966. — SIZ. 1968. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831. — ZASTROW 1963, p. 429.

armement [aʀməmɑ̃] n. m.
ÉTYM. XIIIe; de armer.
———
I
1 Action d'armer, de pourvoir en armes. || L'armement d'un soldat, d'une place, d'une forteresse, d'un pays.
2 Ensemble des moyens d'attaque ou de défense dont sont pourvus un soldat, un corps de troupe, etc. Arme, équipement, matériel. Type d'armes. || L'armement individuel, collectif.Puissance de feu (d'un navire de guerre, d'un char de combat, d'un avion). Artillerie.
3 (1630). Au sing. Préparatifs de guerre, ensemble des moyens offensifs ou défensifs d'un pays. Effectifs, matériel (de guerre). || Les besoins de l'armement (d'un pays). || Armement et réarmement.Au plur. (Cour.). || Course aux armements. || Limitation, réduction des armements.
1 La course aux armements ne pouvait être que perdante.
Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XIII.
2 Nous avons vu la Russie multiplier ses voies stratégiques en Pologne, la France augmenter ses effectifs et ses armements (…)
Martin du Gard, les Thibault, VII, 48.
4 Technique des armes. || Il est ingénieur d'armement dans un arsenal.
———
II Mar.
1 (1355). Action d'armer (un navire), de le pourvoir de tous les moyens nécessaires à la navigation. Équipage, matériel. || L'armateur prend à son compte l'armement du navire. Armateur. || Le port d'armement d'un navire.Par ext. Entreprise d'un armateur. || « Trop de nos armements n'ont qu'un ou deux navires de pêche » (A. Boyer, les Pêches maritimes, p. 124, Q. S. no 199).
2.1 Ayant appris dans la matinée par les causeries du port, que l'or avait doublé de prix par suite des nombreux armements entrepris à Nantes (…)
Balzac, Eugénie Grandet, éd. 1838, p. 219.
3 (…) le hasard l'ayant fait choisir à bord pour compléter l'armement d'une baleinière.
Loti, Pêcheur d'Islande, II, 10.
2 Profession d'armateur. Corps des armateurs. Société qui arme des navires.
———
III Fait d'armer (III.), de mettre à la position de l'armé. || L'armement d'un fusil-mitrailleur. || Le levier d'armement.Par anal. || L'armement d'un appareil de photo.
4 (…) mieux vaudrait pour lui qu'il n'ait pas plus de capacité de souffrance qu'un appareil photographique, qu'on puisse à tout moment et aussi souvent que l'on voudrait enlever le couvercle, retirer la bobine impressionnée, la jeter et la remplacer par une vierge, et qu'il recommence à fonctionner, armement et déclic, avec la même mécanique et neuve indifférence (…)
Claude Simon, le Vent, p. 50.
———
IV Techn. Revêtement d'ardoise sur un mur, servant de protection.Équipement intérieur d'un puits de mine, pour le guidage des cages.Pêche. Hameçons qui garnissent le leurre.
CONTR. Désarmement.
COMP. Réarmement, surarmement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • armement — ARMEMENT. sub. m. Appareil de guerre. Grand, puissant, formidable, terrible armement. Faire un armement. Armement par mer et par terre. Armement sur mer. Armement naval. Armement par terre. [b]f♛/b] On dit, L armement d un vaisseau, d une galère …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • armement — Armement. s. m. Appareil de guerre. Grand, puissant, effroyable, terrible armement. faire un armement. armement par mer. armement par terre. On dit, l Armement d un vaisseau, d une galere, pour dire, Les choses qu on employe pour armer un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Armement — (fr., spr. Armemang), 1) Bewaffnung, Ausrüstung (s.d.), Bemannung eines Schiffes; 2) die Mannschaft selbst …   Pierer's Universal-Lexikon

  • ARMEMENT — s. m. Appareil de guerre. Grand, puissant, formidable armement. Faire un armement. Armement par terre et par mer. Armement par terre. Armement sur mer. Armement naval.   Il signifie aussi, L action d armer, de pourvoir des armes nécessaires ; et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Armement — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « armement », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L armement est l action de doter en armes, ou …   Wikipédia en Français

  • armement — (ar me man) s. m. 1°   Action de pourvoir des armes nécessaires pour l attaque ou la défense. 2°   Ensemble des objets qui servent à armer. L armement d une place, d une troupe. •   Fonseca, évêque de Burgos, intendant des armements, VOLT. Moeurs …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARMEMENT — n. m. Action d’armer, de préparer en vue de la guerre. L’armement d’une place, d’une forteresse. Faire un armement naval. Il se dit spécialement, en termes de Marine, de l’Ensemble des armes offensives d’un bâtiment de guerre. Il désigne aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Armement — Ar|me|ment [armə mã:] das; s <aus gleichbed. fr. armement zu armer, vgl. ↑armieren> (veraltet) a) Bewaffnung, Ausrüstung; b) Kriegsgeschwader …   Das große Fremdwörterbuch

  • armement — įranga statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. accessories; equipment; facilities; installation vok. Anlagen, f; Ausrüstung, f; Einrichtung, f; Geräte, n rus. обеспечение, n; оборудование, n; оснастка, f; принадлежности, f pranc.… …   Automatikos terminų žodynas

  • armement — perjungimas į kovinę padėtį statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Sprogmenų, ginklų ar ginklų sistemų saugos padėties keitimas į parengties būklę. atitikmenys: angl. arming pranc. armement …   NATO terminų aiškinamasis žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.